Bureau d'Alma : 418.662.7329 Bureau de Saguenay : 418.543.7329 Partout au Québec : 1.866.505.7755

Services

Arpentage foncier

Arpentage de construction

*Nous avons la certification et l’enregistrement, licence d’entrepreneur de construction et la licence de la Régie du bâtiment du Québec (#8110-495-58 catégorie 4501)

Arpentage industriel

Analyse Foncière :

Positionnement des limites d’une propriété ainsi que des propriétés avoisinantes à l’aide des actes, des vestiges d’arpentage ainsi que de tout autre plan pouvant avoir affecté la propriété.

Arpentage des terres du Canada :

Assurer la fondation des régimes fonciers sur les terres du Canada.

Arpentage primitif :

Premier arpentage exécuté sur les terres publiques et sa mise à jour. Le cas échéant, les travaux sont effectués conformément à des instructions émises par l’autorité désignée.

Bornage :

Opération qui a pour but de fixer la limite séparatrice de deux terrains de façon permanente et irrévocable, à l’aide de signes matériels appelés «bornes». Le bornage peut soit être «amiable» si les parties concernées s’entendent ou «judiciaire» si c’est un juge qui décide de la position de la ligne.

Cadastre vertical :

Il détaille les lots privatifs (un seul propriétaire) d’un immeuble (plus d’un étage) en copropriété.

Certificat d’implantation :

Procédé d’un projet d’implantation utile à la municipalité pour émettre un permis de construction, le plan indique le positionnement sur le terrain d’une future construction.

Certificat de localisation :

Document comportant un rapport et un plan indiquant la situation et la condition actuelles d’une propriété. Il est utile pour les investisseurs, les propriétaires, les municipalités, les tribunaux ainsi que les notaires lors de la vente de la dite propriété.

Copropriété :

Mise en principe de la loi Carrez qui rend obligatoire la mention de la superficie habitable lors de la vente d’un bien acheté en copropriété (exemple : un condo).

Descriptions techniques :

Elle décrit les limites d’une parcelle de terrain devant faire l’objet de droit particulier (servitude, zonage agricole, etc.) ou de vente future.

État des lieux :

Plan montrant la situation générale d’une propriété.

Opération cadastrale en territoire non-rénové :

Opérations (subdivision, remplacement…) par lesquelles un arpenteur-géomètre identifie une propriété sur des territoires n’ayant pas d’identifiant unique.

Opération cadastrale en territoire rénové :

Opérations (subdivision, remplacement…) par lesquelles un arpenteur-géomètre identifie une propriété sur des territoires ayant un identifiant unique grâce à la rénovation cadastrale.

Piquetage :

Ensemble des opérations d’arpentage effectuées par un arpenteur-géomètre dans le but d’indiquer, au moyen de repères de piquetage, les limites d’une propriété.

Recherche légale :

Cela implique une vérification de tous les actes de vente, servitude, bornage, etc. qu’il y a eu sur la propriété.

Arpentage de contrôle (vérification) :

Assisté au contrôle d’ouvrage par mesure et conformité avec les normes de précisions préétablies.

Grands travaux :

Travaux généraux d’arpentage se situant sur de grands chantiers, tels que le positionnement de conduites, l’agrandissement d’infrastructure ou les travaux routiers.

Implantation et alignement d’axes :

À venir

Implantation et vérification de machinerie fixe :

Positionnement de grosse machinerie telle que des convoyeurs ou des brûleurs et vérification de leur emplacement.

Levé tel que construit (TQC):

À venir

Relevé sans prisme :

Ce type de relevé permet d’atteindre des objets inaccessibles tels que des marques sur des structures de ponts, des murets centraux et diverses mesures de dégagement.

Volumétrie :

Opération mathématique par laquelle on utilise les coordonnées géodésiques afin d’en déterminer un volume. Ce calcul est utile pour suivre la progression de matériaux déplacés tels que le matériel en vrac, le roc, les empilements de bois, les carrières, etc.

Ajustement d’équipement de précision :

Vérification et calibrage de divers instruments utilisés en géodésie et en arpentage. Exemple : chaine, niveau, théodolite, gyroscope, etc.

Déformation de structure :

Évaluation du déplacement d’une structure depuis son installation.

Micro-géodésie :

C’est l’ensemble des opérations effectuées lors de travaux de grande précision effectués à une échelle relativement réduite.

Rénovation cadastrale :

Depuis 1992, le ministère a entrepris la réforme du cadastre québécois dans le but d’obtenir un nouveau cadastre complet, fiable, informatisé et constamment tenu à jour. Ce nouveau cadastre permet d’assigner un identifiant unique à chaque propriété.

Acquisition de données :

Opération effectuée sur le terrain à l’aide d’instruments afin de représenter graphiquement un lieu et ses caractéristiques.

Ajustement et compensation de réseau géodésique :

À venir

Arpentage de superficie locative :

Mesurage de la superficie d’un local commercial.

Balayage optique :

À venir

Contrôle photogrammétrique :

Implantation des points d’appui servant dans un projet de levé photogrammétrique.

Courbes de niveau :

Création de carte qui montre le dénivelé d’un terrain à l’aide de courbe. Chaque courbe joint des points de même altitude. Donc plus les courbes sont rapprochées, plus le terrain est escarpé.

Implantation de réseau géodésique :

À venir

Levé bathymétrique :

Levé qui mesure la profondeur de l’eau et détermine la forme d’un fond marin.

Levé hydrographique, positionnement de réseau côtier :

Levé ayant pour but de déterminer les données destinées à figurer sur les cartes marines.

Levé préliminaire :

Relevé d’un lieu afin de déterminer les travaux d’arpentage à effectuer.

Modèle numérique de terrain :

Représentation d’un secteur en trois dimensions. Il y a aussi les modèles numériques de surface qui prennent en compte les bâtiments ainsi que tout ce qui se retrouve à la surface de la terre.

Modélisation :

Conception d’un modèle en trois dimensions pouvant être superposé à une orthophotographie.

Numérisation :

Conversion de données papier ou matricielles en données numériques ou vectorielles.

Orthophotographie :

Elle est obtenue par des coupes stéréoscopiques qui ont été rectifiées géométriquement et qui peuvent être géoréférencées.

Plan d’élévation :

Plan démontrant les variations de relief d’un terrain.

Positionnement par GPS (Global Positioning Sytem) :

Avec la technologie satellitaire, il est possible d’indiquer des positions avec précision et rapidité.

Positionnement sur eau par méthode GPS :

Avec une grande précision, il est possible d’aller indiquer en milieu hydrographique la position d’ancrage ou de n’importe quelle structure.

Prise de vue géoréférencée par GPS :

À venir

Lotissement :

Division en part d’une propriété dans le but de les vendre. Les normes de lotissement sont différentes selon les municipalités.

Profil topographique :

C’est une section par un plan vertical de la surface topographique, ce profil doit rendre compte des formes du relief.

Rapport d’expertise :

Rapport fait par un arpenteur-géomètre à titre d’expert sur un sujet précis. Ce rapport est habituellement demandé par une autorité judiciaire.

Source des images